Comment… résoudre les problèmes d’insomnie

Comment… résoudre les problèmes d’insomnie
Insomnies, cauchemars, pensées inutiles, angoisses…
Ça vous dit quelque chose ?
Le sommeil, avec le système immunitaire et le transit intestinal fait partie des piliers responsables de notre bien-être au quotidien, et on ne peut s’en passer de manière qualitative.
Pourquoi votre sommeil est-il perturbé ? Pourquoi n’arrivez-vous plus à dormir ? Pourquoi le repos vous est-il refusé ? Et comment résoudre les problèmes d’insomnies ?
Toutes les champs sont à explorer : stress au travail, disharmonie en famille, traumatismes divers, peurs enfouies, ou même… problème existentiel.
Oui, vous avez bien lu, l’altération du sommeil peut trouver sa source dans un problème de type existentiel, c’est-à-dire qui concerne directement notre rapport au monde, notre rapport à l’être -notre être en l’occurrence, et le sens qu’a pris notre vie depuis un certain temps.

Pourquoi on a des insomnies ?

L’un des cas que j’ai eu à soigner trouve son origine dans l’enfance, ce qui signifie que la patiente souffrait de troubles du sommeil (insomnies, cauchemars violents et nuits blanches) depuis son enfance, soit plus de 50 ans !
Que s’était-il donc passé à l’époque ?
Une enfance faite de maltraitance, de violences physiques et verbales avait créé le lit d’une négation existentielle. “Je ne suis  pas autorisée à vivre” était la pensée racine enfouie au plus profond de cette être.
Face à cela, des stratégies de survie ont été mises en place par la petite fille d’alors, lui permettant de tenir, cahin-caha, de fonctionner à peu près normalement, mais dans quel état de souffrance , au prix de quels efforts sur-humains !
Le sommeil n’avait pas été épargné, car dormir représentait un danger pour la survie. C’est pourquoi il fallait couper les liens avec cette ancienne réalité.

Comment résoudre le problème d’insomnie ?

Naturellement, il n’est pas possible de nous rendre compte de ce qui a pu se passer dans notre mental 50 ans auparavant, ou même parfois quelques mois plus tôt, le cerveau produit tellement d’informations à la minute, que la plupart sont inconscientes !
Mais la séance de guérison se fraye le chemin au-travers de ces pensées pour toucher le coeur du problème, et la remédiation coupe les liens avec la cause.
Non seulement vous prenez conscience de ce qui a pu se passer, mais vous en êtes à présent détaché.e ! C’est comme si ce passé ne vous appartenait plus !
Le sommeil est trop précieux pour ne pas tout faire pour lui, c’est un moment ou les cellules, le cerveau, les muscles, tout notre organisme se régénère, et nous permet d’attaquer la journée suivante en pleine possession de nos moyens, refait à neuf !
Ne tardez plus, prenez votre santé en mains, croyez en la guérison, quelle qu’elle soit, et donnez-vous les moyens d’aller mieux. Vous le méritez, vous le pouvez.