Et si l’on vous donnait une baguette magique ? Prenez une minute…

Et si l’on vous donnait une baguette magique ? Prenez une minute…
L’exercice peut prêter à sourire, n’est-ce pas ? Et puis, ça fait longtemps que vous ne croyez plus aux contes de fées, pas vrai ?
Et pourtant, en regardant bien en face l’ensemble de nos frustrations, de nos manques, de nos renoncements et de nos regrets, et en ayant l’honnêteté et le regard franc nécessaires, nous pourrions y voir plus clair, et avancer dans la compréhension de nous-mêmes.
Puisque nous ne semblons pas satisfaits de notre sort, que quelque chose dans notre situation amoureuse, professionnelle, familiale, ou que sais-je encore, ne fonctionne pas correctement , c’est bien qu’il y a un endroit où ça coince: Et si, par miracle, on pouvait le décoincer ?
Attardons-nous un instant sur cette idée . Si, par le plus grand des hasards, on vous confiait une baguette magique, capable de résoudre n’importe lequel de vos problèmes, de vous débarrasser une bonne fois pour toutes de ce qui vous encombre, vous gêne, vous empêche, ou encore, qui vous permet d’accéder à ce à quoi vous rêvez tant, ce que vous n’avez jamais pu réaliser, et que vous ayez une et une seule possibilité de l’utiliser, qu’ensuite vous deviez la rendre, alors que feriez-vous ?
Bigre, vu comme ça, on a de quoi être dérouté ! Pensez ! Ça n’est pas tous les jours qu’on a cette occasion ! Alors, si on en profitait pour y voir clair, et chercher le problème numéro un que l’on rencontre aujourd’hui ?

À quoi sert une baguette magique ?

Bien-sûr, cette étape, la première d’une séance de réparation métaphysique que je propose, peut être extrêmement simple : « Je fais des insomnies et des cauchemars depuis toujours », ou encore « Je souffre d’obésité sans qu’on ne puisse l’expliquer ». Auquel cas, on peut immédiatement commencer l’analyse holistique, deuxième étape de la séance de guérison.
Mais dans l’expression de ce qui ne va pas dans notre vie, on peut aussi entendre, par exemple, « Je souhaite rompre avec cette personne, mais je n’y arrive pas », qui ouvrira le champ des possibilités d’investigation.  La relation est-elle arrivée à épuisement, et il convient d’y mettre fin malgré un attachement viscéral, ou bien y a-t-il quelque chose chez l’autre qui me retient dans un besoin non satisfait, et qu’il parvient à combler, ou bien l’autre est-il devenu toxique pour moi mais il me tient en son pouvoir, ou encore, la relation me pousse-t-elle au-delà de ce que je suis en capacité d’être, sans une profonde remise en question ? Vous le voyez, il serait hâtif d’utiliser la baguette magique sans un minimum d’introspection et une analyse rigoureuse.
Mais comment améliorer sa vie si on ne sait pas avec précision ce qui ne va pas ?
Le thérapeute est là pour vous guider pas à pas afin d’identifier le mal, ce qui vous empêche d’être vous-même tel que vous souhaitez l’être.
Et la baguette magique alors ? Quand est-ce qu’on peut l’utiliser ?
Pas encore, mais bientôt, soyez patient !

Tout problème a-t-il une cause ?

Une fois le problème identifié, il faut encore remonter jusqu’à sa cause.
Y a-t-il forcément une cause ? Et comment savoir si on ne se trompe pas de cible ?
Postulat : tout être humain est fait pour fonctionner sans « dysfonctionner », pour être en bonne santé sans tomber malade, pour jouir de son intégrité psychique et physique sans altération aucune… sauf si notre corps, notre esprit ou notre âme a quelque chose de particulier à nous signifier et auquel nous ne prêtons pas suffisamment attention. Auquel cas, tous les moyens sont bons pour attirer notre attention…
Conséquence de notre postulat (plus connu sous le proverbe « Tout problème a sa solution ») : la cause de notre mal-être est forcément quelque part, et il suffit de la chercher pour la trouver (après tout, pour quelle raison serait-ce impossible ?) !
Cette analyse permettant de remonter à la source va identifier la problématique, soit l’origine du dysfonctionnement. Il s’agit de la dernière étape de la séance proprement dite, qui précède la remédiation, ou réparation métaphysique.
Et la baguette magique alors ? Hé bien, c’est le moment ou jamais de la sortir et de l’utiliser !
C’est le processus qui, à partir de la définition exacte de votre problématique, va permettre de réparer votre être profond et restaurer votre intégrité à l’origine, avant le traumatisme. C’est la foi absolue accompagnée de prières d’intention en la vision de l’être guéri. L’accessibilité en une vision harmonieuse de vous-même va vous permettre, grâce aux consignes que je vous transmets de créer cette réalité.
Car enfin, pour créer sa réalité, il faut la percevoir, et pour la percevoir, il faut y voir clair sur ce que l’on est aujourd’hui. Ainsi, une baguette à la main, celle-ci pourrait bien devenir magique !
Ne tardez plus, prenez votre santé en main, croyez en la guérison, quelle qu’elle soit, et donnez-vous les moyens d’aller mieux. Vous avez le pouvoir de guérir, prenez-le.
Avec tout mon amour,